La fasciathérapie
(Méthode Danis Bois*)

Rencontre individuelle

Cette méthode de soins est basée sur l’écoute du mouvement interne corporel qui anime toutes les structures du corps. Relancer ce mouvement interne avec de légères pressions permet de dynamiser la vitalité, de rendre mobile ce qui est immobile et de rétablir le mouvement naturel des fascias pour réactiver les forces d’autorégulation de l’organisme.

Les fascias étant les enveloppes du corps que l’on retrouve autour des muscles, des organes, des os, des artères, des glandes, du cerveau et de la moelle épinière. Omniprésent dans le corps, les fascias se répandent dans l’organisme telle une toile d’araignée et le relie de la tête au pieds et de la superficie à la profondeur.

Soins disponibles, au besoin :

  • Rééquilibration corporelle
  • Drainage naturel du corps
  • Pulsologie (libération des zones de tensions au niveau circulatoire)
  • Microcirculation
  • Soin du visage
  • Relation-soin

La fasciathérapie est efficace pour :

  • Les problèmes musculosquelettiques, comme les maux de dos, les épaules douloureuses, les tendinites, les sciatiques, les torticolis, les entorses, etc.
  • Les troubles digestifs et circulatoires
  • La fibromyalgie
  • La perte de vitalité et la fatigue chronique
  • Les états dépressifs, le stress et l’anxiété
  • Le manque d’entrain et le mal-être
  • Retrouver la confiance et l’estime de soi

Endroit : Terrebonne

Contactez-moi pour un rendez-vous.

Pour voir la politique d’annulation

 

*Méthode Danis Bois

Cette Méthode est composée de deux techniques complémentaires : la fasciathérapie et la gymnastique sensorielle. Elles sont proposées pour résoudre une difficulté physique ou psychologique, ou simplement pour se détendre et mieux se connaître.

Étant tous animés d’un mouvement interne naturel, lorsque celui-ci se ralentit ou s’arrête, à cause de chocs physiques, psychologiques ou émotionnels, nos tissus se rétractent ou se crispent. Des zones d’immobilité se créent dans le réseau des fascias et cela peut nuire au bon fonctionnement et à l’équilibre général de l’organisme, entraîner la maladie ou affaiblir notre capacité de l’affronter.